Bienvenue sur Préférence-Jeu.. de société
Création Vente de jeux de cartes Math et Francais. Matériel Pédagogique ou jeux de société ludo-éducatif
4-6-Suite, jeu de société (Calcul)
deutsche gioco jouer
jeux pour noeljeux pour anniversaire
Préférence-Jeu
Jeux de société intelligents

4.6.Suite 4.6.Suite Jeu de société calcul

Jeu de cartes basé sur les suites arithmétiques, géométriques et de Fibonacci


Calcula-suite

789
456
123
Eff0

Régles du jeu
PDF/Imprime

Règle du jeu 4.6.Suite

Présentation des 120 cartes

 
. 10 cartes Flèches , recto/verso. Une couleur par joueur (noir et blanc)
. 110 cartes numériques, de valeur 1 à 60. Le nombre de rond dans le cercle indique le nombre de fois que cette valeur est présente dans le jeu. Exemple : 3 ronds sous le 40 indique que cette carte existe 3 fois.


Principe du jeu


. A partir d'une suite initiale de 3 cartes, à chaque tour, alignez vos cartes de manière à ce qu'elles se suivent mathématiquement afin de créer un maximum de lignes. Utilisez les cartes déjà en place et reprenez les lignes adverses en y insérant vos cartes.


Mettre à disposition


. Une pioche cartes numériques faces cachées
. Une pile de cartes Flèches
. Une zone vide appelée Défausse
. Placer au centre de la table la suite initiale de 3 cartes  :  20<30<40 : Suite arithmétique de raison 10

Chaque joueur reçoit  8 cartes numériques au hasard, sans les montrer à l'adversaire.


Début de partie :


Un joueur au choix devient le joueur blanc et commence.

. Joueur Blanc pose une carte permettant de continuer la suite initiale ou de commencer une nouvelle suite à partir d'une carte de la suite initiale. Il pioche une nouvelle carte afin d'avoir toujours 8 cartes numériques en main

. Joueur Noir pose une carte à son tour en continuant l'une des suites déjà présente ou en en créant une nouvelle.
S'il n'a aucune solution, il pose 1 à 4 cartes de son choix en Défausse, il pioche afin d'avoir toujours 8 cartes en main et passe son tour. 

. L'un après l'autre, chaque joueur tente de poser une carte afin de compléter une des suites présentes. 
Dès qu'un joueur crée une suite de 4 cartes, il pose une carte Flèche, du coté de sa couleur, en début ou fin de suite, afin de s'en attribuer la propriété. Il peut la compléter par la suite.

. Ajouter une carte dans une suite appartenant à votre adversaire vous permet de reprendre cette suite. Retourner alors la carte flèche à votre couleur. Vous pouvez ajouter une carte à une suite existante, en début ou fin de suite, décaler au besoin la carte flèche déjà présente.


Victoire

Lorsque les 10 cartes flèches sont posées, chaque joueur compte les suites lui appartenant, celui qui en a le plus gagne la partie.
En cas d'égalité : avec vos cartes restantes, tentez de reprendre une suite adverse ou de gonfler l'une de vos suites. (dans ce cas, celui qui a aligné le plus de cartes remporte la partie)

(En jeux à 4, deux joueurs jouent en coopératif pour la même couleur. Chaque couleur joue chacun leur tour)

. Astuce pour gagner: Devenez propriétaire final de suite en les terminant, en début de ligne (avec la plus petite valeur possible) et en fin de ligne (avec la plus grosse valeur possible)

A savoir


. La Défausse servira de nouvelle pioche si la première est épuisée
. Une suite constituée de 4 cartes vous appartient, vous la marquez d'une carte Flèche à votre couleur.
. Ajoutez une carte à une suite appartenant à votre adversaire vous permet d'en devenir propriétaire.
. Vous pouvez placer en suite initial une suite géométrique de raison 2 (8<16<32 ) ou une suite de Fibonacci (5<8<13)


Les types de suites


. La suite arithmétique : est une suite de nombres dans laquelle chaque terme permet de déduire le suivant en lui ajoutant une constante appelée raison.
Exemple de raison 4, à chaque terme est ajouté 4 de gauche à droite, ou soustrait 4 de droite à gauche.

. La suite géométrique : est une suite de nombres dans laquelle chaque terme permet de déduire le suivant par multiplication par un facteur constant appelé raison.
Exemple de raison 3, chaque terme est multiplié par 3 de gauche à droite, ou divisé par 3 de droite à gauche.

. La suite de Fibonacci : est une suite de nombres dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent.
Exemple 8+10=18, le terme précédent le 8 serait 2 (10-8), le terme suivant le 18 serait 28 (10+18).


Mise en place du jeu
Principes de base

Exemples déroulement partie

Autorisé et interdit


  Alignez vos cartes de manière à ce qu'elles se suivent mathématiquement afin de créer un maximum de lignes.
Utilisez les cartes déjà en place et reprenez les lignes adverses en y insérant vos cartes.
Jeu bloqué ? Piochez jusqu'à 3 cartes mais surtout analysez vos erreurs ! Réfléchissez à 2 ou 3 coups d'avances et les parties suivantes seront bien plus fluides !  
 

Carte suite numerique
● Jeu de réflexion combinatoire à base de 120 cartes à jouer.
● 2 ou 4 joueurs (1 vs 1 ou 2 vs 2)
● 15-30 minutes.
● A partir de 12 ans

Jeu captivant car il fait appel à la logique mais également à l'anticipation, la contre attaque, la prévision à court et long terme...
En alignant des cartes de valeurs qui se suivent, le joueur apprend progressivement à élaborer un raisonnement logique et développe la notion de grandeur, d'évolution, de relation...

4.6.Suite s'adresse à tous, dès que l'on commence à avoir un peu de maîtrise des premières opérations. Les quatre opérations sont utilisables mais pas obligatoire. Il y a du hasard seulement dans le tirage des cartes. 

Jouez à un jeu intelligent, combinez les nombres suivant des suites arithmétiques , géométriques et de Fibonacci, découvrez et optimisez vos capacités de logiques et de calculs!
Idéal pour dérouiller les parties du cerveau un peu en sommeil. On utilise ses connaissances en calcul mental automatisé, les tables de multiplication, les ordres de grandeur, le calcul mental à l'envers. Le joueur est acteur dans ses choix numériques et opératoires.

Vous pouvez vous aider de la calcula-suite ci-dessus, qui vous donne toute les suites possibles à partir de 2 nombres.
Jeu Fibonacci carte


Les types de suites


● La suite arithmétique : est une suite de nombres dans laquelle chaque terme permet de déduire le suivant en lui ajoutant une constante appelée raison.
Exemple :[20] [24] [28]
De raison 4, à chaque terme est ajouté 4 de gauche à droite, ou soustrait 4 de droite à gauche.

● La suite géométrique : est une suite de nombres dans laquelle chaque terme permet de déduire le suivant par multiplication par un facteur constant appelé raison.
Exemple :[02] [06] [18]
De raison 3, chaque terme est multiplié par 3 de gauche à droite, ou divisé par 3 de droite à gauche.

● La suite de Fibonacci : est une suite de nombres dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent.
Exemple :[08] [10] [18]
Car 8+10=18, le terme précédent le 8 serait 2 (10-8), le terme suivant le 18 serait 28 (10+18).


jeux a 2

Les nombres en jeu vont de 1 à 60 , mais certaines en double ou en triple (si il y a 3 ronds sous une carte cela veut dire qu'elle existe 3 fois). Un petit algo PHP a été codé pour trouver les fréquences optimales.
C'est ici que la logique intervient. Par exemple, pas besoin de commencer une suite qui aurai besoin du 38 si elle a déjà été posée 2 fois ailleurs dans le jeu (la 38 existe 2 fois).

Ce jeu stimule les fonctions cognitives et les compétences logiques. Idéal pour une animation intelligente en maison de retraite, EHPAD, EMA ou ESA, SSIAD. 4.6.Suite est un jeu de société intelligent pour adulte, mais peut amuser toute la famille (adolescents et enfants plus jeunes) et est utilisé en outil d'apprentissage dans l'enseignement et en matériel de pédagogie Montessori, trouble DYS Dyscalculie.

● Pour la famille
● Primaire (CM1, CM2)
● Collèges (sixième, cinquième, troisième, quatrième)
● Lycées (Seconde, Première, Terminale)
● Clubs de Math
● Activités périscolaires
● Ateliers Animath
● Formations adultes et remises à niveaux
● Animations intelligentes en maison de retraite, EHPAD, EMA ou ESA, SSIAD

Jeu carte math

Ce jeu fait appel à de nombreuses fonctions cognitives :
● Le calcul mental
● La logique
● La manipulation spatial
● La verbalisation
● Multiplication
● Division
● Addition
● Soustraction

suite mathmatique


Un mot sur Fibonacci


Dans la suite de Fibonacci, il n'est pas nécessaire de connaitre chacun des nombres de la suite. Il suffit de se rappeler sa règle de construction : chaque terme de la suite est égal à la somme des deux termes qui le précèdent immédiatement: ... , 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89,...

Il suffit donc de connaitre deux nombres de départ. Les additionner donne le suivant et ainsi de suite.

La suite de Fibonacci possède de nombreuses propriétés très utilisées en mathématiques. Une d'entre elles est que le rapport de deux nombres consécutifs s'approche du nombre d'or, un nombre remarquable qui vaut 1.618...

On remarque par exemple que le nombre de pétales des fleurs est souvent un des nombres de la suite de Fibonacci: 3, 5, 8, 13, 21, 34 ou 55. Par exemple, les lys ont 3 pétales, les boutons d'or en ont 5, les chicorées en ont 21, les marguerites ont souvent 34 ou 55 pétales, etc...

Et les autres suites ! Il y a la suite classique, celle des nombres pairs, celle des symphonies de Beethoven, etc. Le domaine est riche et troublant à la fois : qu'est-ce qu'une suite de nombres, finalement ? Une musique ? Une loi gouvernant la naissance des lapins ? Une règle du jeu ? 

Les suites sont un élément sérieux du mathématicien, lequel cherche à déceler une régularité permettant l'expression d'un terme général. De même le physicien essaie-t-il d'interpréter une suite de mesures afin de formuler des hypothèses déterminant les causes des phénomènes observés.

Jeu calcul 2 joueurs

 Ajouter au panierDonner mon avis


4.6.Suite Jeu de société calcul Carte suite numerique Jeu Fibonacci carte Jeu calcul 2 joueurs Jeu carte math suite mathmatique Jeu de voyage jeux a 2
solution anticipation grand